Whisper est accusée de traquer ses utilisateurs « anonymes »

Whisper est accusée de traquer ses utilisateurs « anonymes »

Pas si anonymes que ça, les utilisateurs de Whisper. C’est pourtant le fonds de commerce de l’application américaine qui promet à ses utilisateurs de révéler leurs secrets de manière totalement anonyme.

 

Le discours officiel fonctionne bien auprès d’internautes échaudés par les scandales à répétition sur l’interception de leurs données privées : 2,6 millions de messages sont postés sur Whisper chaque jour. La start-up a levé 30 millions de dollars en mars -se valorisant alors à plus de 200 millions de dollars.

 


Pourtant, selon le Guardian, Whisper géolocalise certains de ses utilisateurs, y compris ceux qui ont spécifiquement refusé la géo-localisation sur l’application. Whisper aurait ainsi développé un outil de mapping qui peut localiser des messages dans les 500 mètres à partir desquels ils ont été envoyés. Par exemple, tous les messages envoyés depuis le Pentagone ou la NSA, cite le Guardian. Whisper peut aussi traquer les mouvements d’un utilisateur précis au cours du temps. Certes, Whisper n’a pas accès aux noms et numéros de téléphone des utilisateurs, mais les informations de géolocalisation peuvent aussi être très précieuses pour déterminer des identités.

 

Encore une application qui se fait épingler sur ses mensoines !

See on Scoop.itDangers du Web

Source: www.journaldunet.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *