Le HTTP/2 est désormais finalisé

Le HTTP/2 est désormais finalisé

Il était temps de dépoussiérer HTTP, ce protocole que l’on utilise dès que l’on accède à un site via son navigateur Web. Cela fait en effet 15 ans que l’Hypertext Transfer Protocol, la géniale invention de Tim Berners-Lee, n’avait pas été mis à jour.

Si on sait que le futur standard est finalisé, il ne faudra pas pour autant s’attendre à une révolution ni à la voir des modifications significatives dans nos navigateurs.

l’ HTTP/2 accélère l’affichage des pages en réduisant et en optimisant les échanges TCP entre le client (votre navigateur) et le serveur (le site Web). Il peut notamment « multiplexer » les transferts de fichiers sur une seule session TCP et réduire la bande passante consommée par les requêtes en les compressant.

Le serveur reçoit donc tous les paquets en même temps et peut procéder à l’envoi simultané des données, contrairement à la situation actuelle où de nombreux éléments doivent attendre que d’autres soient chargés. Les connexions « live » avec les serveurs pourront en outre être maintenues plus longtemps et le chiffrement sera une part importante des nouveautés.

Avec HTTP/2 viennent donc les promesses de connexions plus rapides et mieux sécurisées, mais il faudra encore attendre.Comme indiqué par Mark Nottingham de l’Internet Engineering Task Force ce matin, le protocole est maintenant en route vers le RFC Editor et ses différents documents devraient donc recevoir des numéros officiels d’attribution très prochainement.

Précisons que même si HTTP/2 n’est pas encore à proprement parler un standard, son inclusion est actuellement en travaux dans la plupart des navigateurs. C‘est le cas notamment chez Google avec Chrome 40, la firme ayant récemment annoncé que SPDY serait abandonné dans les prochaines semaines, son existence n’ayant plus lieu d’être.

Sources : Next Impact et 01.net

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *