IE resterait la principale cible des hackers

IE resterait la principale cible des hackers


Les experts du cabinet de sécurité Bromium ont entrepris de faire le point pour la première moitié de l’année 2014. Sur ce semestre, c’est Internet Explorer qui aurait enregistré le plus grand nombre de vulnérabilités.



Les attaques de type Zero Day, c’est-dire celles exploitant une vulnérabilité jusqu’alors inconnue, ont continué de progresser entre janvier et juin 2014. Sans surprise ce sont les applications populaires, de type Microsoft Office ou les navigateurs, qui restent les principales cibles des hackers.

Etude Bromium



Sur ces six derniers mois, le navigateur Internet Explorer serait l’une des applications pour lesquelles le plus grand nombre de vulnérabilités auraient été découvertes, devant Firefox et Chrome, mais également Java, Adobe Flash, Adobe Reader ou Microsoft Office. Bromium note par ailleurs que Microsoft déploie bien plus rapidement des correctifs pour IE auprès des consommateurs.

Pour IE7 et IE8, Microsoft mettait en moyenne 83 jours pour proposer un patch corrigeant une nouvelle vulnérabilité et plus de trois mois pour IE9. Toutefois Microsoft a considérablement accéléré son rythme de développement et pour IE10 il fallait environ 12 jours aux ingénieurs pour concevoir une mise à jour de sécurité, voire une semaine pour IE11.

Traditionnellement pointés par les experts en sécurité, la plateforme Java n’a pour sa part pas encore enregistré cette année une attaque de type Zero Day. Retrouvez l’
étude dans son intégralité (PDF)

Etude Bromium

 

Source: www.clubic.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *