Droit individuel à la formation (DIF) : comment gérer sa disparition ?

Droit individuel à la formation (DIF) : comment gérer sa disparition ?

Dans moins de 3 mois, le DIF aura disparu au profit du compte personnel de formation (CPF). Pour autant les heures de DIF déjà acquises ne seront pas perdues et il faudra concilier les deux dispositifs. Attention, cela crée des obligations pour l’employeur.

 

Le droit individuel à la formation (DIF) vit actuellement ces dernières heures puisqu’il cède la place au compte personnel de formation (CPF) à partir du 1er janvier 2015.

Outre les questions à régler concernant le sort des heures de DIF acquises, cela a également des conséquences pour vous, s’agissant des certificats du travail.

Disparition du droit individuel à la formation(DIF) : sort des heures acquises

Les heures de DIF acquises jusqu’au 31 décembre 2014 (soit 120 heures maximum par salarié) ne seront pas perdues. Elles pourront être utilisées jusqu’au 1er janvier 2021 et obéiront au régime applicable aux heures inscrites sur le CPF.

En pratique, lorsqu’une personne suivra une formation dans le cadre du CPF, ce sont les heures de DIF acquises qui lui restent qui seront utilisées en premier. Si elles sont insuffisantes, elles pourront être complétées par les heures inscrites sur le compte personnel de formation, dans la limite d’un plafond total de 150 heures.

l’article complet est à lire sur www.editions-tissot.fr

A retenir pour CPF

Dans le cadre du CPF, un salarié à temps complet va acquérir 24 heures par année de travail jusqu’à l’acquisition d’un crédit de 120 heures, puis 12 heures par année de travail jusqu’à une limite de 150 heures.

See on Scoop.itInfos en vrac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *